Sélectionner une page

Vous venez de réceptionner un nouveau chiot chez vous ? Comme à l’accoutumée, cela est une bonne nouvelle que tout le monde célèbre avec joie. Mais, ce bonheur peut très vite être de courte durée si vous ne veillez pas à sa propreté. Cela doit faire partie de vos premiers objectifs de dressage.

En effet, à l’instar d’un enfant en bas âge, votre nouveau compagnon ne pourra pas contrôler les endroits où faire ses besoins pendant les premiers mois de sa vie. Il ne pourra pas distinguer le beau parquet du salon et le dehors. Vous devez lui apprendre à faire ses besoins à un endroit précis et bien défini. Ce n’est pas une tâche facile. Votre famille et vous devez vous montrer très patients tout étant persévérants et rigoureux. Il ne sert donc à rien de plonger son museau dans son urine ou de le bastonner. Pour réussir à rendre propre votre chiot, nous vous donnons quelques conseils.

Comment rendre un chiot propre en appartement ?

Délimiter trois espaces de vie au chien à la maison

Pour bien apprendre à son chien la propreté, vous devez l’habituer à un mode de vie précis afin de lui permettre de bien vivre et de grandir dans l’habitation. Pour cela, il est capital de lui délimiter trois espaces de vie dans la résidence. Quels sont ces trois espaces ? Le premier espace est le lieu où il doit dormir. Ensuite, il doit avoir un espace où manger. Le troisième espace est lié au lieu où le chiot jouera. En aucun cas, vous ne devez mélanger ou priver votre chiot de ces trois espaces qui doivent être bien distincts dans la maison. Sinon, il sera malheureux, anxieux. Et dans ces conditions, il vous sera très difficile de bien le dresser pour lui apprendre les règles de propreté.

Déterminer une zone pour les besoins du chiot

Lorsque vous définissez à votre chiot les endroits précités, vous devez également lui montrer là où il doit faire ses besoins. Vous devez veiller à ce que l’espace dédié aux besoins soit opposé à l’espace pour manger. Vous devez faire comprendre à votre animal qu’il n’y a qu’un seul endroit où il peut effectuer ses besoins dans l’habitation. Le respect de ce point est primordial pour apprendre rapidement à votre chiot la propreté. Mais, il faut reconnaitre que cela vous sera un peu difficile si vous vivez dans un appartement ou dans une maison où l’extérieur jouit d’une grande petitesse ou d’une difficulté d’accès. Dans ce cas, vous pouvez acheter à votre chiot ou chien une toilette portable. Cette dernière peut être utilisée à l’intérieur de la maison ou à l’extérieur. Vous pouvez aussi utiliser des tapis de propreté et/ou une litière. Ce sont des tapis spéciaux et ultra absorbants qui transforment les liquides (pipi de chien) en gel. On utilise ces équipements quand on souhaite lui apprendre à faire ses besoins à l’intérieur pour ses premières semaines de vie. On en fait usage aussi si pendant une bonne partie de la journée, vous êtes absent. Puisque l’animal ne peut pas se retenir pendant tout ce temps, ces outils constituent la meilleure solution. D’autres individus utilisent des journaux qu’ils mettent simplement à l’endroit désigné pour les besoins, mais ils ne sont pas plus hygiéniques que les tapis.

Utiliser une cage pour apprendre à son chien la propreté

Vous devez limiter l’espace de votre chiot pour lui apprendre la propreté. Comment ? me demanderiez-vous. En lui construisant une cage ou un petit enclos, ou encore en recourant à la méthode du « cordon ombilical ». Cela fait partie des méthodes les plus simples et efficaces pour gérer la propreté d’un chien, qu’il soit bébé ou adulte. Mettre son chiot dans une cage est recommandé, surtout si vous ne pouvez pas le surveiller. Nous avons parlé tout à l’heure de la méthode ombilicale, et vous étiez peut-être étonné. Ce n’est rien d’extraordinaire ! Cette méthode consiste juste à attacher votre chiot à vous-même en utilisant une petite laisse. Elle permet de ne pas le perdre de vue et de remarquer plus facilement les signes précurseurs de ses besoins.

En ce qui concerne l’utilisation de la cage, il faut dire qu’il n’est pas obligatoire pour assurer la propreté du chien. Mais, il est indispensable et aide énormément dans le processus d’apprentissage.

C’est également le meilleur moyen d’avoir un chiot en bonne santé. Si vous ne le saviez, apprenez dès maintenant que votre animal, pour être en pleine forme, doit avoir une tanière, un coin qui lui permettra d’être à l’abri de tout ce qu’il n’aime pas. En sachant que cet endroit est son coin de paradis, il mettra tout en œuvre pour ne pas le salir.

Pour votre information, n’utilisez pas la cage comme un lieu pour punir votre chien. Mais, apprenez-lui plutôt à l’utiliser comme son espace de repos. Ainsi, il aura envie d’aller s’y reposer de lui-même ou s’y retirera pour être tranquille.

Quel doit être la grandeur de la cage de votre chien ?

Pour que votre chien apprenne de manière instinctive à ne pas salir la cage qui est son lieu de repos, il est important qu’elle ne contienne que l’espace approprié pour l’accueillir, ni plus ni moins. Cela ne veut pas dire que vous allez lui réaliser une cage petite qui ne puisse pas lui permettre de se lever ou de changer de position. Vous devez lui offrir l’espace nécessaire pour se coucher de manière confortable. Mais, si l’espace est très spacieux et lui donne la possibilité de faire ses besoins dans un coin puis d’aller se coucher dans un autre, le but ne sera pas atteint. C’est pour cette raison que la majorité des cages disponibles sur le marché sont équipées d’un séparateur ajustable.

Avoir un emploi du temps

Vous devez établir pour votre chiot un emploi du temps. Il s’agit d’un outil indispensable pour lui apprendre la propreté. En effet, pour inculquer à votre compagnon la propreté, il est conseillé d’être le plus routinier possible. Vous le réveillez à la même heure, vous faites vos sorties aux mêmes horaires, vous lui donnez ses repas aux mêmes heures. Nous reconnaissons qu’il ne sera pas facile de le faire étant donné que vous avez des milliers de choses en tête. C’est pourquoi nous vous recommandons de vous servir de votre téléphone comme un précieux assistant pour rendre votre chiot propre. Il vous suffit de programmer votre alarme sur les horaires de prise de repas ou de sorties de votre chiot. Si la routine est bien respectée, vous verrez que votre animal de compagnie apprendra rapidement à être propre. En réalité, cette pratique vous permet de connaitre le moment où il éprouve le besoin de faire pipi ou de chier. Et vous pourrez ainsi le conduire au lieu que vous lui avez réservé.

Remarquer les signes du chiot/chien lorsqu’il s’apprête à faire ses besoins

Avant de faire ses besoins, un chien émet certains signes. Il est important que vous preniez le temps de bien observer ceux de votre chien, car chaque chien est différent. Ne vous attendez donc pas que votre chien donne les mêmes signes que ceux du voisin. En observant bien votre chiot, vous pourriez savoir quand il a envie de faire pipi ou caca. Nous vous énonçons quelques signes auxquels devez faire attention :
  • Il peut se mettre à tourner en rond ou à déambuler dans la maison ;
  • Il peut s’éloigner ;
  • Il peut commencer à renifler le sol ;
  • Il peut tourner sur lui-même ;
  • Il peut gémir/pleurer ;
  • Il peut s’accroupir.

Une fois que vous remarquez celui que fait votre chiot, vous devez vous dépêcher de le prendre et d’aller le porter sur le tapis éducateur ou dans la litière pour chien ou en encore au-dehors. Si vous commencez à le faire régulièrement et à temps, l’animal finira par comprendre qu’il doit effectuer ses besoins à cet endroit seulement dans la maison.

C’est ainsi que vous réussirez à rendre un chiot propre rapidement et efficacement. Si vous utilisez les bonnes méthodes, votre chien apprendra la propreté entre une semaine et quinze jours en moyenne. Ne nous leurrons pas ! Au début, vous aurez un peu de mal à détecter ses signes. Conséquence : il fera ses besoins un peu partout dans la maison. Vous serez ainsi confronté à des accidents occasionnels, mais ils ne doivent pas être un handicap pour son apprentissage.

Y a-t-il une période idéale pour apprendre la propreté à son chiot ?

Beaucoup de personnes se demandent toujours quelle serait la période idéale pour inculquer à leur animal de compagnie les valeurs de la propreté. Généralement, les chiots ne peuvent être séparés de leur mère et mis en vente qu’entre 2 et 4 mois. Et à cet âge, l’animal dispose de toutes les compétences cognitives qu’il faut pour apprendre et retenir les endroits où il doit aller faire ses besoins. Vous ne pouvez donc pas attendre une période précise. Dès sa sortie du nid, et lorsqu’il commence à s’adonner à des explorations, vous pouvez commencer par lui proposer des exercices, à base de renforcements positifs et conditionnement classique. Petit à petit, vous allez associer ses besoins à des récompenses. Les meilleurs moments pour lui faire réaliser ces exercices sont entre autres au réveil, et aussitôt après qu’il ait pris ses différents repas. En réalité, c’est après avoir mangé que les chiots font leurs déjections généralement. Vos chances de voir votre animal éliminer ses matières fécales dans l’espace que vous lui avez délimité sont maximisées à ces moments.

Lire aussi : Comment empêcher un chien de faire ses besoins dans la maison ?