Sélectionner une page

Vous venez d’adopter un chiot ou un chien et vous désirez lui apprendre rapidement à faire ses besoins à l’extérieur de la maison ? En effet, chaque fois que vous rentrez, vous êtes toujours en colère, car votre animal de compagnie salit votre salon en y faisant ses besoins.

Vous êtes donc fatigué de retrouver ses malpropretés en permanence dans l’habitation et d’être obligé de nettoyer tous les jours ? Ce n’est pas la peine de vous fâcher ou de le tabasser. Avant tout, vous devez savoir que ces animaux de compagnie ne comprennent pas qu’ils doivent faire leurs besoins à un endroit précis, jusqu’à ce que leur propriétaire leur inculque les bonnes manières. Empêcher un chien de faire ses besoins dans la maison est une étape importante dans son dressage. Mais, le problème est que vous avez déjà essayé plusieurs techniques sans résultat. Ne vous inquiétez pas ! Vous trouvez ici les réponses à vos nombreuses interrogations et les solutions à mettre en pratique au quotidien pour amener votre chien à faire ses besoins à l’extérieur.

Votre chien fait ses besoins dans la maison : pourquoi ?

dog, sad, waiting

Fran__ (CC0), Pixabay

Notons que la propreté d’un point de vue humain n’est pas la même que la propreté pour un chien. Déjà, en sachant que les chiens communiquent avec leurs urines, vous devez changer votre conception et vous pousser à être plus tolérant envers cette race. Pour mieux y parvenir, il est capital de rechercher les raisons liées au fait que votre chien ait pris l’habitude de faire ses besoins dans la maison. Cela vous permettra de mieux comprendre votre animal et de rechercher la bonne solution. Il faut dire que ce comportement des chiens est lié à une kyrielle de raisons. Nous ne pouvons pas les citer dans leur totalité, mais nous allons vous énoncer les raisons les plus fréquentes.
  • Peut-être que le chien est encore trop jeune et n’a pas encore les capacités physiques suffisantes pour maitriser ses besoins ! Tout comme un enfant en bas âge, il lui sera difficile, voire impossible, de se retenir les premiers mois de sa vie. Si votre chien est dans ce cas, alors il vous faut avoir de la patience et de la rigueur pour réussir à lui apprendre la propreté. Cela viendra progressivement.
  • Si c’est un chien adulte que vous avez adopté, il est possible qu’on ne l’avait pas éduqué à faire ses besoins dehors depuis son jeune âge. Il est donc victime d’un manque d’éducation ou d’entraînement. Dans ce cas, vos maitres mots devront être la patience, la persévérance et la constance puisqu’il est plus difficile d’apprendre comment se comporter à un chiot qu’à un chien adulte. Toutefois, cela n’est pas impossible.
  • Il est possible que votre chien ait quelques problèmes médicaux. Au nombre de ces soucis de santé, on peut citer les calculs rénaux, les infections urinaires, etc. Ces affections peuvent être responsables de son incapacité à se retenir. Il ne s’agit donc pas d’un problème de comportement, mais simplement d’un problème physique. Si tel est le cas de votre chien, vous allez remarquer qu’il présentera certains symptômes. Il peut par exemple faire ses besoins en marchant ou uriner de manière très rapprochée. On vous conseille de l’amener rapidement voir un vétérinaire afin que celui-ci lui réalise des examens pour déceler le mal.
  • Il est aussi possible que cela soit lié au fait que l’animal tombe dans un état d’anxiété lorsque vous quittez la maison. Il peut aussi détruire des choses dans la maison, et plus particulièrement les objets qui portent votre odeur. Pour y remédier, vous devez chercher des solutions contre l’anxiété de séparation et l’hyper-attachement.
  • Il se peut également que votre chien urine pour marquer son territoire. En effet, cela arrive quand de nombreux chiens cohabitent et qu’il y a des femelles en chaleur à proximité. Si c’est le cas, vous devez le réprimander en vous servant d’un « non » retentissant. Mais, vous devez savoir que dans ces moments de chaleur, il vous sera un peu difficile de le contrôler. Toutefois, il ne s’agit que de quelques gouttes d’urine. Procédez simplement au nettoyage de l’endroit puis attendez calmement, et ce moment passera.

Les choses à éviter dans l’apprentissage de la propreté

On remarque que dans l’éducation des chiens pour ne pas chier ou uriner dans la maison, des propriétaires adoptent des comportements pas très adéquats. Ces personnes croient qu’en faisant ces choses, elles arriveront à empêcher leurs chiens de faire leurs besoins dehors.
  • Plonger le museau du chien dans son caca : vous l’avez peut-être déjà fait une fois, car de nombreux maitres s’y adonnent à plein temps. Mais, il s’agit d’un acte violent et surtout très humiliant qui ne fera pas changer votre animal. Dans le pire des cas, il peut amener votre chien à manger ses excréments pour ne pas laisser de traces.
  • Nettoyer les malpropretés devant le chien : ce geste n’est pas trop conseillé, car le chien peut l’interpréter autrement. Il se peut qu’il voie ce geste comme un jeu ou comme une victoire dans son envie d’attirer votre attention. Pour éviter cela, maintenez votre chien assez loin de sa « bêtise » avant de la nettoyer ou donnez-lui une occupation.
  • Nettoyer à l’eau de javel : ne le faites jamais, car pour votre animal, l’odeur d’eau de javel ressemble à celle de l’urine. Il sera donc attiré par cette odeur et voudra y laisser à son tour un message olfactif.
  • Gronder son chien d’une malpropreté qu’il a faite pendant votre absence : cela arrive souvent sous l’effet de la colère. Mais, ce n’est pas la meilleure solution puisqu’en le faisant, votre chien ne comprendra pas correctement ce que vous voulez lui dire par tous ces cris. Selon lui, vous ne désirez plus voir qu’il pisse ou qu’il chie à l’endroit où il a fait, et non pas dans la maison.

La technique pour apprendre à son chien à faire ses besoins en dehors de la maison

pug, puppy, dog

Il n’existe pas une méthode type pour inculquer à un chien les bonnes manières en ce qui concerne ses besoins. Aussi, gardez en tête que la rapidité de l’apprentissage varie en fonction de chaque animal. Cela dépend de la nature du chien, de son caractère, sa sensibilité et ses capacités d’assimilation.

Consacrez du temps à votre chien

Lorsque le chien est dans ses premiers mois, il faut lui accorder une attention particulière afin qu’il apprenne à ne pas faire pipi à la maison. L’animal étant doté d’une petite vessie à cause de son bas âge, il vous faut le sortir le plus souvent. Appliquez-lui la règle des « 15 minutes ». Cela signifie que votre petit chien, quinze minutes après avoir mangé, bu, dormi ou fait de l’exercice, aura envie de faire ses besoins. Vous devez l’amener dehors avant qu’il ne puisse plus se contrôler. Avec le temps, il comprendra que c’est là-bas qu’il devra faire ses besoins à l’avenir. Mais, pendant les premières semaines de son adoption, vous ne pouvez pas l’amener dehors à cause des vaccins qu’il n’aura pas encore réalisés. Alors, de manière provisoire, vous pouvez l’habituer à utilisation d’une litière ou des tapis.

Si c’est un grand chien, vous devez bien l’observer pour pouvoir anticiper ses besoins. De manière générale, un chien doit être sorti pour ses besoins dès son réveil (comme pour la plupart des hommes) et lorsqu’il finit de manger ou de jouer. Et ce n’est pas tout ! Sachez qu’il a besoin de faire ses besoins lorsque :

  • il commence à renifler le sol ;
  • il fait des aller-retour incessants ;
  • il commence à gémir/pleurer.

Vous reconnaissez que vous ne pourrez pas détecter ces moments si vous ne lui consacrez votre temps.

Le dressage et le renforcement positif

Si la cause du comportement de votre chien est liée à une certaine carence émotionnelle ou un manque d’éducation, il vous faut reprendre son dressage en corrigeant ce comportement. Il est évident que cela sera un plus lent que celui du chiot. Mais, comme nous l’avons dit plus haut, vous arriverez avec beaucoup de patience et rigueur. Vous devez lui donner également beaucoup de tendresses.

La stérilisation

Elle est la meilleure solution dans certains cas pour que votre chien arrête d’uriner à la maison. Si par exemple, votre chien a un comportement très territorial, il est possible que ce soit le meilleur moyen pour arrêter ce comportement. Pour plus d’efficacité, la castration doit être faite pendant le jeune âge du chien (moins d’un an ou d’un an et demi). Lorsque la stérilisation est réalisée avant que l’animal n’atteigne sa maturité sexuelle, les hormones liées à ce comportement territorial ne se développeront plus. Mais, il n’est pas efficace à 100 %. On vous recommande d’en parler d’abord avec votre vétérinaire afin qu’il puisse vous trouver la meilleure solution à appliquer. Pourquoi ne pas par exemple utiliser des répulsifs pour chien ? Il s’agit d’une série de produits dont l’arôme repoussera l’animal et ses envies d’uriner partout dans la maison.

Les longues promenades

Si vous voulez que votre chien évite de ses besoins dans la maison, vous devez mettre en place des promenades quotidiennes. Elles permettront au chien de régler son organisme afin de faire ses besoins à ces horaires de sortie. Cela va lui permettre également de bien se divertir et renforcera vos liens.