Sélectionner une page

Bien que domestiqués depuis plusieurs siècles déjà, les chats sont des animaux qui fonctionnent à l’instinct. Nombreuses sont les raisons pour lesquelles ils préfèrent faire leurs besoins dans la poussière ou le sable plutôt que sur le tapis… Cependant, ils peuvent être sujets à certains problèmes comportementaux et commenceront à faire désormais leurs besoins partout dans la maison. Ce comportement peut être très problématique, surtout s’il n’est pas ponctuel. Il est bel et bien possible d’apprendre à son chat à se servir de sa litière. Découvrons donc ensemble comment attirer un chat dans sa litière.

Les principales causes de la non-utilisation de la litière par le chat

Les chats sont réputés pour leur discrétion et leur propreté. Le fait qu’ils ne se soulagent pas dans leurs litières est donc un comportement anormal qui ne relève pas du hasard. Pour remédier définitivement à ce problème, il faut d’abord comprendre ses causes. Parmi les principales causes sous-jacentes de la non-utilisation de la litière, on peut citer les situations suivantes :

  • La litière est mal entretenue ou impropre ;
  • La litière vient d’être changée ;
  • La litière est partagée avec d’autres chats ;
  • La litière n’est pas installée au bon endroit ;
  • Le chat souffre d’une maladie ou d’une gêne.

Un chat qui n’utilise pas sa litière est soit confronté à un problème comportemental ou médical. Dans certains cas, votre chat peut être perturbé par un déménagement, et donc n’utilisera pas correctement sa litière. Si le problème persiste, il est recommandé de faire examiner le chat par un vétérinaire. Ce dernier déterminera les réelles causes de ce comportement du chat et vous aidera à trouver rapidement la meilleure solution.

Les stratagèmes à mettre en place pour attirer votre chat dans sa litière !

Pour attirer votre chat dans sa litière, cette dernière doit bien lui plaire. La première chose à considérer dans le choix d’une litière est sa taille. Il est important que votre chat se sente en sécurité quand il fait ses besoins. Les chats aiment aussi sentir et enterrer leurs selles. De fait, il leur faut un bac à litière grand et profond. Toujours pour des raisons de sécurité, vous devez opter pour un bac à litière fermé.

Outre la sécurité, la litière fermée aide à protéger l’intérieur de la pièce des odeurs. Certains chats peuvent être réticents à l’idée d’entrée dans une litière fermée s’ils le découvrent pour la première fois. Dans ce cas, vous pouvez relever ou enlever la porte du bac jusqu’à ce qu’il s’y habitue. Opter pour une litière-maison dotée d’une porte battante est également une autre solution. Il existe différentes sortes de litières pour chat, dont :

  • Les litières à granulés ;
  • Les litières à sable ;
  • Les litières à gravier…

Sachant que tous les chats n’ont pas les mêmes habitudes, vous devez déterminer le type de litière qui correspond à votre petit félin. Soulignons par ailleurs que le bac à litière de votre chat doit être lisse, plat et sans odeur. Certaines odeurs peuvent en effet être à l’origine de certains problèmes respiratoires et d’yeux chez le chat.

Les petits bacs sont réservés en général pour les chatons. Sachant que ces derniers grandissent rapidement, un grand bac à litière est recommandé. C’est la meilleure façon d’habituer le chaton à cet environnement et ne pas être confronté au problème de changement de litière. Pour les chatons, il est aussi préférable d’utiliser les litières qui ne s’agglomèrent pas. Les chatons sont en effet habitués à les manger, et cela peut avoir de lourdes conséquences sur leur santé.

Choisir avec soin l’emplacement de la litière de votre chat

Maniaque de la propreté, le chat ne mangera pas là où il fait ses crottes. De plus, il préférera faire ses besoins dans un endroit calme, plus ou moins isolé (il adore l’intimité), mais sécurisé. Par conséquent, vous devez choisir le bon emplacement pour la litière de votre chat. Pour amener votre chat à utiliser sa litière, vous devez l’installer loin du lieu où il se repose et mange souvent. Il faut que cet endroit ne soit pas trop passant, mais suffisamment bien fréquenté par votre chat. La litière doit donc être éloignée :

  • Du bruit (elle doit être loin de la machine à laver ou le sèche-linge par exemple) ;
  • De l’humidité ;
  • Des odeurs désagréables ;
  • Des bols alimentaires (pour chat comme pour les hommes)…

S’il s’agit d’une grande maison, il est recommandé d’installer des litières à plusieurs endroits. Le chat ne prendra pas la peine de faire assez d’effort lorsqu’il doit faire ses crottes. Si vous avez plusieurs chats, chacun d’entre eux doit avoir sa propre litière. En plus des litières personnelles, il est recommandé d’installer une litière supplémentaire. Soulignons que si vous devez changer de litière, vous devez toujours conserver le même emplacement. Il est en effet difficile pour un chat de changer ses habitudes. Vous devez donc connaître les habitudes de votre chat pour lui trouver le ou les bons emplacements à sa litière.

Effectuer un nettoyage régulier de la litière

Il est essentiel que votre chat se sente à l’aise dans sa litière. Sinon, il ne le fréquentera pas comme cela se doit. Une litière mal entretenue ne sera pas utilisée par le chat. Vous devez donc veiller à garder sa litière toujours propre afin de l’encourager à l’utiliser. La meilleure façon de garder la litière toujours propre est de le nettoyer quotidiennement. À l’aide d’une pelle et d’un sac-poubelle, vous pouvez facilement retirer et jeter les excréments. Si le chat n’est pas encore habitué à la litière, alors vous pouvez délibérément laisser quelques crottes dans le bac. Vous devez opérer ainsi pendant les premières semaines avant de retirer intégralement les crottes. Le retrait des excréments ne suffit pas pour garder une litière propre et sèche. Vous devez aussi la vider, la changer et la désinfecter par moment. Au moins une fois dans la semaine, vous devez procéder au renouvellement complet de la litière. Voici comment procéder :

  • Vider entièrement la litière ;
  • Utiliser de l’eau tiède savonneuse pour laver correctement la litière ;
  • Rincer correctement la litière et bien la sécher…

Notons que le produit de nettoyage à utiliser doit être sans danger pour le chat, la litière et l’homme. Pour un nettoyage plus facile, il est recommandé d’utiliser des litières qui n’agglomèrent pas. Ces genres de litières ont également l’avantage d’être facilement accessibles sur le marché.

Quelques conseils pour encourager le chat à utiliser sa litière

Pour amener votre chat à bien utiliser sa litière, vous devez lui apprendre son importance. Par le biais de certains simples gestes, vous pourriez changer le comportement fâcheux de votre chat. Voici à cet effet quelques conseils qui peuvent vous aider à apprendre au chat à l’utiliser. Si vous êtes à votre début, il serait judicieux de montrer au chat ou chaton l’endroit où se situe la litière. Le fait qu’il renifle le sol ou recherche de l’intimité signifie généralement qu’il veut faire ses besoins. Dès que vous remarquez donc ces signes, vous pouvez l’amener dans sa litière. Avec le temps, il va bien s’y habituer. Vous pouvez plusieurs fois dans une journée le placer dans la litière si vous pensez qu’il veut faire ses besoins. Vous pouvez même le féliciter en le caressant ou en faisant des sons rassurants chaque fois qu’il l’utilise. Apprendre à votre chat à vivre dans un environnement confiné peut aussi aider à l’attirer vers sa litière. Pour un chat plus ou moins habitué à la litière et qui ne l’utilise pas toujours, voici quelques indications à suivre :

  • Nettoyer minutieusement les endroits habituels où il fait ses besoins (il sera moins enclin à y déposer de nouvelles crottes) ;
  • Mettre hors de sa portée les gros pots de plantes pour qu’il ne soit pas tenté de les utiliser ;
  • Nourrir votre chat à des heures régulières et spécifiques (pour mieux estimer les moments où il va vider ses intestins) ;
  • Offrir au chaton une nourriture semi-humide ou sèche pour éviter qu’il ne défèque n’importe comment ;
  • Penser à augmenter le volume de la litière au fur et à mesure que le chat grandit ;
  • Éviter de changer brutalement la nature de la litière du chat (il faut procéder de façon progressive pour l’habituer à la nouvelle litière) ;
  • Rendre l’accès à la litière facile à votre chat ;
  • Éviter surtout de punir votre chat s’il fait ses besoins ailleurs (cela peut empirer la situation)…

Une autre façon d’empêcher le chat de faire ses crottes ailleurs est de rendre ces endroits désagréables. S’il le fait généralement sur du tapis ou une surface plate, vous pouvez la recouvrir d’un papier (il n’aime pas le contact). S’il le fait au niveau des pots de fleurs, vous pouvez les recouvrir d’une feuille d’aluminium. Si c’est dans un canapé, ce dernier peut être protégé par une couverture de survie. Si c’est possible, vous pouvez aussi déposer ses litières dans les endroits où il a l’habitude de faire ses besoins. Il est cependant très important de s’assurer que la non-utilisation de la litière n’est pas due à une cause médicale. Certaines maladies peuvent en effet être à l’origine de ce comportement inapproprié de votre chat, surtout si ce dernier est d’habitude docile. Comme exemples de maladies, on peut citer :

  • Une infection urinaire ;
  • Une inflammation des intestins ;
  • Un diabète ;
  • Une arthrite ;
  • Un dysfonctionnement de la thyroïde, du foie, des reins…

Faire recours au service d’un vétérinaire peut donc être salutaire pour régler pour de bon ce problème.

Que retenir ? La litière est l’endroit où le chat doit faire ses besoins. S’il ne l’utilise pas, vous devez très vite le décourager afin que cela ne devienne pas une habitude. Pour l’amener à utiliser sa litière, vous devez lui offrir celle qui est adaptée à ses besoins. La litière de votre chat doit être bien entretenue et facile d’accès. Il est important qu’à ses débuts vous l’encouragiez et le félicitiez chaque fois qu’il l’utilise. Cela lui permettra de s’y habituer et de comprendre l’importance de ce dispositif.