Sélectionner une page

Vous disposez d’un chat, mais vous êtes souvent absent, ce qui fait que vous ne passez pas trop de temps avec lui ? Pour lui éviter un grand ennui qui pourra le rendre très anxieux, vous décidez d’adopter un chat afin qu’il lui tienne compagnie.

Ce nouveau compagnon lui tiendra compagnie dans la journée alors que vous ne serez pas là. Ils pourront jouer ensemble et faire plein d’autres activités.

Mais, saviez-vous que le monde animal n’est pas démocratique. C’est la raison du plus fort qui s’impose. Certes, les chats sont très sociables entre eux, mais le début de la cohabitation est souvent difficile. Cela peut être une source de conflit ou d’intimidation. Pour cela, il vous faut bien préparer cette cohabitation afin que cela ne se dégénère. Nous vous donnons, dans cet article, quelques conseils qui rendront plus facile cette nouvelle vie que vous envisagez pour votre animal de compagnie.

La cohabitation entre femelle et mâle

Si vous voulez avoir deux chats, la meilleure manière pour assurer une bonne cohabitation est d’adopter d’abord une femelle. Avec le temps, vous pouvez prendre un chaton mâle. À son arrivée, vous constaterez que la chatte sera un peu gênée et énervée de la présence de ce petit intrus. Pendant quelques jours, elle manifestera des crises de jalousie pour vous dire qu’elle n’est pas d’accord avec votre décision brusque. Mais, le petit mâle n’accordera pas d’importance à ce mépris hautain et à ces ébrouements sporadiques de la chatte. Il va la considérer plutôt comme sa maman et insistera à vouloir s’approcher d’elle en permanence. Cela va réveiller l’instinct maternel de la chatte qui n’aura pas d’autres choix que de l’accepter. Après quelques jours, vos deux animaux commenceront à s’entendre. Ils vont commencer à jouer ensemble, à se lécher… La chatte va alors prendre son rôle maternel au sérieux en commençant à inculquer au chaton les bonnes manières et lui faire découvrir la maison. Ainsi, la cohabitation va bien fonctionner tant que le chaton prendra la chatte comme une mère. Mais, s’il commence par la voir comme femelle, procédez à sa castration en contactant rapidement le vétérinaire.

La cohabitation entre mâle et femelle

Si vous êtes dans le cas inverse, c’est-à-dire que vous avez adopté en premier un mâle, puis après vous avez ramené une petite chatte, cela devient un peu plus compliqué. Et plus encore, s’il n’est pas castré ! La jeune chatte nouvellement venue souffrira énormément. Le maitre des lieux lui fera voir de toutes les couleurs. Elle sera la plupart du temps violentée. Mais si vous aviez pris la peine de le castrer, la cohabitation ne sera pas trop désagréable. Au début, le chat sera quelque peu gêné par ce changement, ce qui est normal. Mais, il finira par l’accepter et l’aimera après.

La cohabitation entre femme et femelle/Mâle et mâle

Si vous possédiez une chatte et que vous adoptez maintenant une petite chatte, ce ne sera pas trop difficile. Les premières heures seront un peu tendues entre les deux animaux. Mais, très vite, ils se rendront compte que vivre ensemble sera très bénéfique pour eux. Vous verrez vos deux animaux s’adonner à différentes activités dans la maison : des jeux, léchages mutuels, etc. Ils se divertiront plus que jamais. Votre chatte « ancienne » et votre « nouvelle » deviendront des amies inséparables.

Dans le cas où ce serait deux mâles, la cohabitation dépendra en grande partie de leur castration. Si les deux animaux ne sont pas castrés, ils se livreront tout le temps des combats afin de déterminer le plus fort. Est-ce l’ancien qui remportera ou le nouveau ? Dans tous les cas, ce n’est pas une bonne idée de faire coexister deux mâles. Nous vous le déconseillons vivement ! Néanmoins, si les deux animaux de compagnie ont subi la castration, la cohabitation sera semblable à celle des deux femelles. L’ancien acceptera pacifiquement le nouveau venu après quelques heures de méfiance.

La cohabitation de différentes races

Si l’on s’en tient à ce que disent certains observateurs de félins, il est toujours mieux de faire vivre ensemble deux chats qui ont la même race. Cela rend la cohabitation plus facile. Les deux animaux s’entendent mieux puisqu’ils ont les mêmes comportements et les mêmes idées.

Mais, si vous choisissez deux chats de races différentes, l’entente sera plus compliquée. Leur manière de miauler ne sera pas la même. Et ce sera comme s’ils parlent différentes langues. Ils auront alors du mal à se comprendre et ils deviendront plus territoriaux. Toutefois, il peut arriver que vous ayez des chats de races différentes qui s’entendent à merveille, et même mieux que des chats de même race. Si par exemple l’un est très actif, et l’autre, très passif, ce dernier acceptera rapidement de se soumettre. Ils ne se battront plus et finiront même par s’aimer. Le contact crée l’amour, dit-on.

Les techniques pour faire cohabiter des chats qui ne se connaissent pas

Pour faire coexister deux chats, vous devez respecter certaines étapes. Il est important que cette nouvelle cohabitation fonctionne sur les meilleures bases. Découvrez, dans cette partie, ces différentes étapes.

Étape 1 : préparer la chambre du nouveau venu

Il faut préparer une autre pièce pour le nouveau chat avant de l’amener à la maison. Il vous faut installer un diffuseur de phéromones apaisantes (Féliway® ou Zenifel® 24 h avant), des couchages et de la nourriture dans la maison et plus particulièrement dans la pièce que vous lui avez réservée. Si vous ne pouviez pas lui aménager une pièce à part, alors vous devez lui réserver un espace bien défini. Il faut compter une surface d’environ 40 min 2 s afin qu’il se sente à l’aise. En effet, si le chien est un animal très attaché à son maitre, le chat par contre est avant tout plus attaché à sa maison, à son territoire, et un intrus est toujours mal perçu. Saviez-vous par exemple que la nuit, les chats effectuent des rondes de surveillance tout autour de la maison, pendant des heures, pour vérifier qu’aucun autre animal ne s’est pas par hasard introduit dans leur domaine. Pour cela, chaque chat doit avoir son territoire, et aucun d’entre eux ne devrait être obligé de partager contre son gré sa litière, son bol de nourriture ou son jouet. La préparation d’un espace au nouveau venu permettra à vos deux chats de se sentir à l’aise dans votre maison et de cohabiter pacifiquement.

Étape 2 : laisser le nouveau chat s’installer

À l’arrivée, vous devez isoler le nouveau chat dans une pièce fermée spécialement préparée pour elle. Une fois que l’animal est venu, vous ne devrez pas le présenter encore à l’ancien chat. Avec le stress du transport et l’arrivée dans un lieu inconnu, il sera bouleversé. Et l’autre également va vouloir protéger son territoire. Aussi, il faudra laisser le temps au nouveau venu de s’installer et de découvrir sa nouvelle demeure. Même les enfants, malgré leur impatience, ne doivent pas rentrer dans la chambre tout de suite. Quelques heures suffisent au chat de s’installer si la pièce est petite. Mais, si la chambre est grande et qu’il est un animal un peu timide, il lui faudra 2 ou 3 jours.

Étape 3 : vérifier l’état de santé de votre chat

Vous devez contrôler l’état de santé de votre nouveau chat. Dès le lendemain, amenez-le visiter le vétérinaire pour vous assurer qu’il est en parfaite santé. Vérifiez s’il a effectué tous ses vaccins. À l’âge de 6 mois environ, vous pouvez procéder à sa stérilisation si c’est un mâle. Cela vous mettra à l’abri de tous les conflits liés aux relations sexuelles.

Étape 4: laisser les chats se connaitre

Adoptez un comportement habituel et détendu avec l’ancien chat, et faites comme si de rien n’était. Quand les deux animaux vont commencer à se rencontrer, n’intervenez pas, même s’ils échangent des feulements et/ou crachements. Il ne faut pas reprocher au maitre de la maison de cracher sur le nouveau. C’est tout à fait normal puisqu’il est sur son territoire et se doit de le défendre. Essayez plutôt d’organiser le plus de rencontres possible afin qu’ils puissent se familiariser rapidement. Si vous constatez qu’ils n’arrivent pas du tout à s’entendre, vous pouvez leur utiliser du Felifriend. Ce produit a la capacité de déposer une odeur qui signifie « ami » sur tout individu vivant (que ce soit des hommes, des chiens, des chats, etc.). Vous le mettez sur vos mains puis vous l’appliquez sur les flancs de vos deux chats. Ils pourront rapidement devenir très familiers.

Toutefois, durant la première semaine, surveillez vos chats lorsqu’ils sont ensemble. Si vous devez sortir, n’oubliez pas de les séparer avant de partir.

Étape 5 : ne pas délaisser l’ancien chat

Il est vrai que lorsqu’on fait une nouvelle adoption de chaton, on a d’yeux que pour ce dernier. On veut le chouchouter le plus possible. On veut passer le plus de temps avec lui. Tout cela est bien. Mais, vous ne devriez pas négliger l’ancien. Sinon, il deviendra très vite jaloux s’il constate que vous ne lui accordez plus aucune attention. Il accusera le nouveau d’être responsable de votre comportement. Conséquence : il peut commencer à le battre ou ne pas vouloir cohabiter avec lui.

Comme on vous l’avait déjà dit, ne changez point vos manières d’agir. Vous devez continuer à vous comporter comme avant. Donnez autant d’amour aux deux animaux, et vous verrez que tout ira bien.